Les métiers d'art au féminin

DOUCEUR DE FEMMES &

MATIÈRE BRUTE


Plaider dans un prétoire, procéder à une intervention chirurgicale, conduire un fiacre ou un taxi, piloter un avion, protéger la nation les armes à la main, construire un bâtiment... : ces activités peuvent-elles être exercées par des femmes ?

Il fut une époque, à la fin du XIXe siècle, où le cerveau féminin était réputé « plus mou » que le cerveau masculin, faible et exagérément émotif et qu’il ne pouvait être question qu’une femme exerce des pro- fessions dites « masculines ».

Artiste : Asya Kozina Avocate ? Chirurgienne ? Conductrice ? Pilote ? Avant la 1re guerre mondiale, les quelques héroïnes qui ont osé défier la société machiste ont fait l’objet de nombreux débats auxquels ont participé des députés, des intellectuels, des écrivains, des journalistes et des chansonniers. L’antiféminisme s’est exprimé dans des caricatures grotesques, des propos outranciers visant les premières avocates, les docteures, des conductrices de fiacre ou de tram, bref dans l’esprit masculin de cette période, la femme devait rester au foyer et être une mère, point final. Les femmes exerçant des métiers artistiques étaient considérées comme « dévoyées », sans parler des professions artisanales que les femmes n’osaient exercer en leur nom propre. ___________________________________ VOIR TOUT LE DOSSIER

Posts à l'affiche
Posts Récents